festival la marmite

Du 9 au 15 Mai 2022 (Lomé-TOGO)

THÈME
"CUISINE AFRICAINE : LES ENJEUX DU CONSOMMER LOCAL ET LES NOUVEAUX MODES D'ALIMENTATION"

AVANT-PROPOS

Sous le Haut Patronage de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République togolaise, avec le concours des ministères du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale, de la Culture et du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Université de Lomé, l’Agence de Communication et d’Evènementiels FOCUS YAKOU, en partenariat avec les acteurs du secteur, initie un Festival culinaire et gastronomique international, pour promouvoir les valeurs et traditions locales et africaines

MIABE MARMITE

GUEST

festival la marmite

Concepteur du Plate’s fooding, Pépin Kwami Kunkel est restaurateur et chef de cuisine. Doté d’une expérience de plus de 30 ans qui l’a amené dans plusieurs villes et restaurants français, dont la grande maison Jules Vernes ou le très sélect Fouquet’s, il a créé en région parisienne Le Plate’s où se bousculent venus de tous horizons, les amateurs de plats exquis et de qualité.

festival la marmite

Expert en stratégie de gastronomie et sécurité alimentaire, Christian Abégan revendique 35 ans d’expérience au service de la gastronomie afro-continentale. Issu d’une formation classique, diplômé de l’école du « Cordon bleu » à Paris, il a longtemps exercé en Afrique auprès de chaînes hôtelières avant de devenir consultant en cuisine afro-caribéenne.

De Douala à Londres en passant par Paris, Christian Abégan a tour à tour créé et dirigé plusieurs restaurants dont le « Palanka » et le « Masaï Mara » à Paris, l’« Unik » à Londres ou encore « Chez Abegan » à Douala

festival la marmite

Après des études en tourisme et commerce en France, Olivia de Souza ouvre en 2004 sa première table d’hôte à Tours. En 2011, elle s’installe au Togo et y ouvre un atelier de cuisine, « l’Atelier des Sens ».
Objectif : démystifier la cuisine africaine et initier ses hôtes à l’utilisation des épices et à la réalisation de mets simples et goûteux. En plus des ateliers, elle intervient comme cheffe à domicile et commercialise des produits d’épicerie entre le Togo, la Côte d’Ivoire et la France. Olivia a une autre corde à son arc : elle est chroniqueuse pour plusieurs émission TV en Afrique.

festival la marmite

Formé dans le prestigieux Institut Supérieur d’Hôtellerie et de Tourisme de Sidi DHRIF (Tunisie), Claude Adjétey Adjévi est depuis 2018 l’Executive Chef de l’Hôtel Sarakawa à Lomé et depuis 2012, Consultant Chef des Cuisines de l’hôtel Azalaï Indépendance à Ouagadougou (Burkina-Faso).

Sacré plusieurs fois Meilleur cuisinier du Togo et d’Afrique, il est formateur dans
les Ecoles hôtelières membres de l’association « Les Toques blanches ».

festival la marmite

Formé d’abord à l’hôtel du 02 Février à Lomé, Alexis YEME s’est ensuite envolé pour poursuivre son apprentissage dans la prestigieuse école Ferrandi, dans le 6è arrondissement de Paris. Depuis, plusieurs restaurants et brasseries réputés lui ont fait confiance, notamment Le Congrès Auteuil (Paris 16e), Le Congrès Maillot (Paris 17e) ou encore Le Montparnasse 1900 (Paris 6e). C’est à la tête du très couru restaurant Auberge Dab, situé Porte Maillot qu’il s’est installé depuis bientôt 15 ans.

Celui-ci est connu pour ses fruits mer, ses choucroutes Royal, son incontournable côté de veau ou de boeuf, ou encore sa belle sole meunière. En 2015, à l’occasion de la célébration des 70 ans de l’ONU, il fit partie des chefs sélectionnés par le secrétaire général de l’organisation, BAN-KI-MOON, pour préparer un menu pour 300 convives, représentant des 152 états membres.

Promoteur et formateur en technologie culinaire au Centre de formation hôtelière, Gervais Gnekoezan est aussi formateur en agro-alimentaire à l’INFA de Tové. Auteur du livre culinaire les « 50 recettes du Togo », il est le président d’Africa Gastronomique Togo

festival la marmite

Actuel  chef exécutif de  l’hôtel du 2 Février à Lomé, son parcours reflète son  dévouement envers l’art culinaire ainsi que son  engagement sans faille pour la valorisation de la culture culinaire africaine.  Après sa formation à l’école hôtelière du groupe  Neckermann,  il a  commencé  sa carrière au  5 étoiles  Aldiana  Sénégal, classé comme le meilleur hôtel de l’époque,  et qui appartenait à un groupe international allemand.

Plus tard, son aventure internationale l’a conduit au QNHC (Qatar National Hôtel Compagnie) à Doha en tant que chef de cuisine au Sealine Beach Resort 5,  ensuite à  « THE PLACE », hôtel 5 étoiles en Sierra Léone (préouverture) en tant que head chef,  au   « Terroubi » de Dakar en tant que chef de cuisine,  ou encore à   ONOMO  Conakry (préouverture) en tant que chef de cuisine.

festival la marmite

Comme sa mère, Lopez Ahligo s’est très tôt passionné pour la cuisine et en a fait sa profession. Après un Bachelor en art culinaire obtenu à Art Institute Of Whashington à Washington DC (Etats-Unis), il a fait ses preuves dans plusieurs restaurants dont le Bojangle’s en Caroline du Nord, McLoones Pier House dans le Maryland, ou encore dans le prestigieux hôtel Hilton de Washington.

Installé au Togo depuis quelques années, le Chef Ahligo dirige Le Talier A Volonté et est directeur pédagogique au centre de formation CFOSTA. Il est vice-président de l’association Africa Gastronomique Togo. une société de service traiteur de luxe et un atelier culinaire.

festival la marmite

Chef exécutif et associé du Marais Restaurant à Antananarivo, « Chef Lalaina
» est un passionné. Il a débuté à Madagascar en passant par plusieurs stages à
l’international. Il est lauréat de plusieurs prix : 1er Chef de l’année Madagascar,
Grand Prix « Kalou d’Or de l’Océan Indien » etc. En 2004, il a été intronisé Disciple d’Auguste Escoffier et a gagné le Prix « NORGE » de la créativité au trophée Passion de l’Académie culinaire de France en 2010. Entre les deux, il rafle le Grand prix de Dauphin « Lapostole Grand Marnier » au trophée international de cuisine et pâtisserieen France.

Finaliste du « Toque d’Or » International à Toulouse organisé par l’Académie Nationale de Cuisine, il crée en 2015. « Lartistika », une société de service traiteur de luxe et un atelier culinaire.

festival la marmite

Senda Waguena est depuis septembre 2021 propriétaire d’un restaurant dans le 18è arrondissement de Paris. Dénommé Jujube, il y propose un mélange subtil de saveurs africaines, italiennes et françaises.  

Sélectionné parmi  10 élèves en Afrique de l’Ouest, il obtint une bourse après son BAC et part  à Bergame en Italie  où il intègre, pour deux ans, le Centro di formazione professionale di Clusone, un ancien monastère transformé en hôtel, où il bénéficie d’un enseignement de haut niveau. Après plusieurs stages, il se perfectionne à  Trévise, à l‘Istituto Alberghiero Massimo Alberini et officie dans plusieurs bars et restaurants en Italie  notamment chez  Lagho Gedina connu pour sa clientèle fortunée ou encore  Baia Blu, réputé pour ses fruits de mer.  A Paris, il a officié entre autres au Wanderlust et Silencio, club sélect du monde de l’art.

L’évènement en vidéo

Plus D'informations